Surélévation et création d’une terrace

Le projet de surélévation rue des trois Bornes a atterri sur nos bureaux après le refus d’un premier projet de surélévation par l’architecte des bâtiments de France. Nous avons donc commencé par consulter ce dernier, armé d’une quinzaine d’esquisses représentant autant de stratégies possibles pour parvenir à cette surélévation. Il en est sorti un projet minimaliste, d’un volume rectangulaire épinglé aux façades et arrêtes des toits existants.
Pour fragmenter ce volume et le faire respirer, la façade, qui vient en prolongement de l’existante, se plie et se replie et perd de son opacité jusqu’à laisser passer l’air au niveau de la terrasse. Elle préserve les vues du ciel depuis la cour et cadre depuis la chambre, des vues du ciel en maintenant l’intimité de cette dernière. Un grand meuble de 10 mètres de long vient relier la terrasse et la nouvelle chambre, passant de l’intérieur à l’extérieur en formant un « paysage » support de rangements, du lit, de puits de lumière pour le salon et d’un barbecue.